Chœur et Orchestre Philharmonique International direction musicale : Amine KOUIDE....Artistes de l'UNESCO pour la paix

Direction musicale

Biographie d'Amine Kouider

Amine KOUIDER est un chef d'orchestre au parcours international d'une grande richesse musicale et artistique. Sa personnalité s'exprime dans une direction énergique, engagée, fougueuse qui lui a valu de grands succès dans les nombreuses formations réputées qu'il a dirigées en France et à l'étranger.
Sa rencontre avec Valéry GERGIEV à l'Opéra de Saint-Pétersbourg, dont il a été le chef d'orchestre-assistant durant trois ans, lui a permit de devenir l'héritier d'une grande tradition musicale et d'évoluer dans un milieu artistique international de très haut niveau.

recad-amine-kouider-pdf_001Un chef d'orchestre à la carrière internationale

Amine KOUIDER est régulièrement invité à diriger de nombreuses formations réputées : l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l'Orchestre Symphonique de Mulhouse, l'Orchestre Philharmonique de Nice, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l'Orchestre Philharmonique de Marseille, l'Orchestre de l'Opéra de Toulon, l'Orchestre Lamoureux.

Il a également dirigé : l'Orchestre du Kirov de l'Opéra de Saint-Pétersbourg, l'Orchestre Symphonique de la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, l'Orchestre de La Cappella de Saint-Pétersbourg, l'Orchestre de l'État de Saint-Pétersbourg, l'Orchestre de l'Opéra National de Bucarest, l'Orchestre Symphonique du Caire, l'Orchestre Symphonique Tunisien, l'Orchestre de Chambre de Reykjavík, l'Orchestre Philharmonique du Qatar et l'Orchestre National de Cuba.

Un directeur artistique charismatique

De 1998 à 2004, il est directeur musical de l'Orchestre International de Paris avec lequel il réalise plusieurs concerts et enregistrements remarqués dans la revue musicale «Classica». De 2001 à 2008 et de 2014 à 2016 il est directeur artistique de l'Orchestre Symphonique National d'Algérie avec lequel il se produit notamment dans le cadre de la manifestation «Alger, Capitale de la Culture Arabe 2007» et de «Constantine Capitale de la Culture Arabe 2015» et du «Festival International de Musique Symphonique d'Alger» de 2014 à 2018.

De 2012 à 2014 il est directeur artistique de l'Orchestre Symphonique Algérie-France avec lequel il donne plusieurs concerts. À la même période, il est également conseiller pour la musique auprès du Ministre de la Culture en Algérie et chef de projet du nouvel Opéra d'Alger dont il a assuré également le concert d'ouverture.ak-01

Depuis 2016, Amine KOUIDER est directeur artistique du nouvel Opéra d'Alger et chef d'orchestre principal de l'Orchestre Symphonique de l'Opéra d'Alger. A ce titre, il a dirigé prés d'une centaine de concerts dans plusieurs œuvres symphoniques, opéras et ballets notamment les Noces de Figaro, Don Giovanni, Barbier de Séville, La Traviata, Rigoletto, Carmen, Madame Butterfly, Casse-Noisette et Le Lac des Cygnes.

Également directeur artistique du Chœur et Orchestre Philharmonique International de Paris qu'il a fondé en 1997, il construit un ensemble riche de sa diversité et partage avec ses choristes et musiciens sa passion pour la musique, l'exigence de la qualité et ses rêves humanistes.

C'est avec cette formation qu'il donne régulièrement des concerts dans le cadre des campagnes culturelles et humanitaires de l'UNESCO, dans un répertoire d'oratorios comme le Requiem de Verdi, Requiem de Brahms, Requiem de Dvorak, Grande messe en ut de Mozart et ‘'Opéras en concerts'' tel Boris Godounov, Faust, La Belle Helene, La vie Parisienne, Aida, Trouvère et Cavalleria Rusticana. Riche de sa double culture, il s'intéresse à des musiques émanant d'autres aires culturelles et devient ambassadeur infatigable du rapprochement entre les cultures.

C'est à la tête de cet ensemble qu'il a été nommé «Artiste de l'UNESCO pour la Paix»

Une solide formation

Né à Alger en 1967, ce jeune virtuose du violon, passionné de musique découvre à 17 ans la direction d'orchestre et décide d'en faire son métier. Il étudie au conservatoire d'Alger, suit des études en direction de chœur et direction d'orchestre aux conservatoires de Marseille de Paris, puis de Copenhague avec Michel TABACHNIK.

Il s'est perfectionné auprès de Manuel ROSENTHAL, Ilya MUSIN et Daniel BAREMBOIM. Parallèlement, il obtient une licence de musicologie à Alger et une maîtrise de musicologie à la Sorbonne, Paris IV.

Il participe à des stages de perfectionnement comme chef d'orchestre de l'Orchestre Philharmonique de New York, de l'Opéra du Kirov de Saint-Pétersbourg, de l'Opéra National de Berlin, de l'Opéra de Paris, de l'Orchestre de Genève et de l'Orchestre Santa Cecillia de Rome.
La richesse du parcours artistique d'Amine KOUIDER lui a permis d'avoir un large répertoire comprenant de nombreuses œuvres symphoniques, d'oratorios, ballets et près de 30 opéras.