Chœur Philharmonique International Direction musicale Amine KOUIDER

Les chefs de chœur

Mustapha KAÏD, chef de chœur

MK-photo

Mustapha KAÏD s'oriente vers le chant sous l'impulsion de Helmut Lips professeur à la Hochschule de Stuttgart et vers la direction de chœur avec Erwin List. Il se perfectionne par la suite dans ces deux disciplines auprès de plusieurs professeurs en France, en Allemagne ainsi qu'en Espagne et obtient plusieurs diplômes dans ces deux disciplines.
Parallèlement à une licence en musicologie (École Normale) puis un DEA (diplôme d’étude approfondies) à l'université Paris VIII, il termine 5 ans d’études à l’institut international d’Art Vocal de Paris, et obtient à l’unanimité son diplôme en chant et direction de chœur. Depuis, le chant et la direction sont au centre de son travail et de ses préoccupations.
En tant que chef de chœur, il dirige plusieurs formations, dont le Chœur Philharmonique International (artiste de l'UNESCO pour la paix), le Saint John Perse Choir, Musicolor, ainsi que le Chœur Mosaïque. Avec ces ensembles, il aborde des répertoires très variés, allant de la renaissance à la chanson contemporaine et conçoit plusieurs spectacles notamment : Léocadie et Perceval et les galères d'Offenbach sur des musiques de Jacques Offenbach, Jazz à l'âme, une fresque sur l'esclavage et la musique noire américaine. En 2011, avec le chœur Mosaïque, il donne Carmen de Bizet puis en 2013 Faust de Gounod. Il aborde également l'oratorio et la musique sacrée avec notamment la Petite messe solennelle de Rossini, les Requiem de Mozart, Brahms, Verdi et Fauré, Les funérailles de la Reine Mary de Purcell, la Missa Criolla d'Ariel Ramirez ainsi que plusieurs messes dont la messe du couronnement de Mozart et Sainte Cécile de Charles Gounod.
En tant que chanteur, son parcours lui permet d'explorer un vaste répertoire comme soliste ou en petite formation à un par voix. Il s'est produit dans des récitals et concerts en particulier dans les rôles de Sarastro dans la Flûte enchantée, d'Osmin dans l'Enlèvement au Sérail, de Colas dans Bastien et Bastienne de Mozart, de Palémon dans Thaïs de Massenet, de Zuniga dans Carmen de Bizet…Dans l'oratorio et la musique sacrée, il interprète notamment Paulus de Mendelssohn à Barcelone, la petite messe solennelle de Rossini, l'enfance du Christ de Berlioz, la grande Messe en Ut et les Requiem de Mozart et de Fauré ainsi que plusieurs cantates de J.S.Bach.

Et ………..voir sa toute dernière actualité :ici  Carmina Burana Impératrice du Monde et là :« Le Spectacle »

 

Olivier KONTOGOM, chef de chœur assistant

olivier2Olivier KONTOGOM commence ses études de chant en 2001 auprès de Blandine de St sauveur. Ses études musicales le conduiront au centre de formation du jeune chœur de Paris sous la direction de Laurence Equilbey et Geoffroy Jourdain, puis au CRD de Pantin où il obtient son prix de chant dans la classe de Michaël Mardayer et enfin au CRR de Boulogne où il se perfectionne dans la classe de Blandine  de St Sauveur.

Il travaille  beaucoup en ensemble vocal, avec l'ensemble Non Papa, spécialisé dans l'interprétation et la mise en scène de la musique de la Renaissance, l'ensemble Orfeo XXI, spécialisé en musique contemporaine et l'ensemble Les voix-là (répertoire lyrique).

 

Son expérience au Jeune chœur de Paris le conduit à effectuer des renforts de chœur, mais aussi à travailler au sein des chœurs des opéras en plein air,  des opéras de Nice et de Toulon et de l'ensemble vocal d'Île de France sous la direction de Francis Bardot.

Par ailleurs, Il s'intéresse fortement à la direction de chœur. En 2004, il fonde l'Ensemble A Llena Voz avec qui il travaille essentiellement sur le répertoire de musique ancienne.

Dans un idéal, Olivier Kontogom s'attache à partager son expérience musicale avec le monde amateur, les personnes handicapées et le milieu du social. En effet, il dirige beaucoup d'ensembles gérés par des associations qui œuvrent dans ces différents domaines.